Quand Flandin fait le gandin, Flandin prend un gadin.

Le pays maudit » Les Gamelles d’Or » Quand Flandin fait le gandin, Flandin prend un gadin.

Et pourquoi pas moi ?

Moi aussi je veux être chef, oui, oui, oui, je veux être chef de tout et de tous car je le vaux bien.

Sorti tout droit d’une publicité pour dentifrice Richard cœur viellant a toujours voulu servir la politique et charité bien ordonnée … se servir .

Après un copieux biberonage au feu RPR il prend en 2001 gamelle au cabinet du nouveau maire de Nîmes Jean Paul Fournier.

Mais comme il le dit si bien lui même « J’avais envie d’une implantation locale. Comme Nîmes ne m’offre pas de perspectives, j’ai choisi Arles »

En 2004 Flandin prend le TER, joue placé et décroche une splendide gamelle de conseiller régional. Élection de liste à la proportionnelle harassante.

Dans l’opposition confortablement payé par la princesse languedocienne Richard homme de réseau alternatif et continu se voit comme une sorte de Salomon du golf campagne.

Homme de combat -de préférence gagné d’avance- qui entend les balles de golf siffler au péril de son polo Lacoste RF croise un jour la lumière.

Adepte des Liaisons dangereuses -on parle de l’ouvrage- Richard Flandin décide de monter un cabinet de lobbying politique dont son plus gros client sera, il faut bien donner l’exemple,… Flandin Richard.

En 2008 se voulant surfeur sur la vague Sarko ce vaillant guerrier décide, armé de ses fers, bois et putters de s’attaquer à la capitale camarguaise.

Mais pourquoi Arles ?

« J’avais envie d’une implantation locale. Comme Nîmes ne m’offre pas de perspectives, j’ai choisi Arles » déclare Richard l’Alésien devenu Nîmois.

Après une campagne digne de l’Arlesienne, le couperet tombe au premier tour Schiavetti 58 et 18 pour Flandin… un bon gadin.

Sur la place arlésienne beaucoup en parlent encore avec gourmandise comme un phénomène astronomique du type comète… de arleys.

2009 Richard quitte Arles bien en chromé et la gamelle 2010 des régionales lui passe sous le nez.

II faut penser à remplir sa gamelle quotidienne.

Heureusement il y a Suez !

Bonne fille la filiale Environnement l’accueille en son généreux sein pour aller démarcher et convaincre ses amis élus de leur donner les déchets.

Ouf Richard pourra payer ses green fee… pendant sa traversée du bac à sable.

But Richard is back now et maintenant Nîmes n’a qu’à trembler.

2014 il devient troupier -même s’il ne donne pas dans le comique- sur la liste de JP Fournier qui donne au fils prodigue déchu une gamelle d’adjoint au maire… dur.

À peine de quoi patienter d’ici les régionales de décembre 2015 où Richard comme en 2004 veut être placé au PMU de la liste régionale UMP.

Alors Flandin qui veut bien jouer mais seulement avec un gros handicap… compte sur son ami de Club House l’Alésien Christophe Rivenq pour l’augmenter.

En attendant l’homme qui voulu être roi au golf campagne continue à sourire comme lou ravi dans la crèche provençale en se disant c’est bientôt mon tour, pas pour le projet mais parce que je le vaux bien.

Archive de Gard Gamelles saison 1

26 janvier 2015