Catégories
Salle des archives des missives de la Saison 1

La Marseillaise dans la bouillabaisse électorale

Le pays maudit » Missives de la Saison 1 » La Marseillaise dans la bouillabaisse électorale

Faute de pouvoir se faire racheter par Baylet comme le Midi Libre ou par Tapie comme la Provence, La Marseillaise s’apprête à faire naufrage. Pour ses éminents journalistes militants c’est sauve qui peut.

Il y en a déjà deux qui ont sauté dans la chaloupe des départementales pour tenter de décrocher la gamelle. Ça fera des économies au Pôle Emploi et à la sécurité sociale qui n’aura plus à rembourser l’aspirine pour les maux de tête de leurs lecteurs.

Au Nord Isabelle Jouve (La Marseillaise Alès) est candidate avec le communiste (défroqué ?) Patrick Malavieille et au Sud c’est Pascale Fortunat Deschamps (La Marseillaise Nîmes) qui est candidate avec Jean Denat le cavalier émérite d’aucuns disent Emeric qui surgit hors de la nuit et court vers la gamelle au galop…

Ces dames journalistes candidates ont plus de courage que leurs confrères planqués au chaud dans la gamelle des cabinets

Reste à connaitre qui tiendra le stylo à défaut de savoir qui tiendra le pinceau pour mettre de la couleur dans le paysage politique gardois, il se pourrait cependant qu’ils finissent au bout du rouleau.

A ces dames journalistes candidates il faut reconnaître au moins une chose, elle en ont largement plus (du courage !) que leur ex-confrères François Martin et Jacques Prévost qui eux ont préféré se planquer au chaud dans la gamelle du cabinet d’Yvan Lachaud… moins fatiguant et salissant que de devoir rencontrer des vrais gens pendant une campagne et moins risqué que de passer par la case élection !

Archives de Gard-Gamelles saison 1

9 mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *