Catégories
Salle des archives des missives de la Saison 1

Si ce n’est moi ce sera donc ma femme…

Le pays maudit » Missives de la Saison 1 » Si ce n’est moi ce sera donc ma femme…

Face à la modification du mode de scrutin des départementales (binôme de candidats paritaires), les hommes en politique se sont posé la question : comment garder la gamelle en famille ?

La réponse est très simple, envoyer sa femme sur les tréteaux politique… Si ce n’est moi ce sera ma femme ! CQFD (encore un moyen ingénieux de lutter contre le chômage dans notre beau département).

Les heureuses nominées sont :

Canton de Rousson : Cathy Chaulet colistière de Jacky Papy Valy et femme d’Edouard, conseiller général sortant et maire de Barjac. La gamelle permettra au couple Chaulet de pouvoir acheter l’intégrale de Marx à la foire à la brocante de Barjac.

Canton Alès 1 : Nathalie Rivenq (pas la femme du coureur cycliste mais celle du cabinet d’Alès, enfin de son directeur…) candidate UMP. Mme Rivenq après avoir gamellé comme assistante parlementaire de Max Roustan, s’était vu recaser au CFA d’Alès (merci mon mari) après la défaite… Le CFA c’est bien, mais la gamelle du Conseil général c’est encore mieux. L’homme à la région et la femme au département, le compte est bien bon pour le couple Nathalie et Christophe Rivenq… Surtout ne démarquez pas !

La gamelle à deux c’est merveilleux

Canton Alès 2 : Brigitte Verdelhan, la 3ème femme de monmari le maire communiste de Salindres. L’homme à la pipe a envoyé sa prof de zumba excitée pour tenter de ramener la gamelle à la maison. Brigitte Verdelhan et Claude Cerpédès se présentent comme le couple de candidats anti-austérité. Ils ont raison, pour lutter contre l’austérité il faut commencer par soi même en prenant soin de sa gamelle…

EDIT du 25/02/15 : Un de nos lecteurs fidèle nous a indiqué en commentaire un cas intéressant.

Canton de Marguerittes : Des candidats on fait encore plus simple pour tenter d’optimiser une gamelle familiale… Mari et femme se présentent comme colistiers pour les départementales ! Saluons l’ingéniosité familiale de Hélène Guéroult et Jacques Cimetière marie et femme à la ville à Poulx et candidats pour Debout La France de Nicolas Dupont Aignan. Attention tout de même à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Préférez plutôt la tactique Rivenq (cf. plus haut…).

Si vous avez d’autres cas intéressants à nous signaler, écrivez nous en commentaire ou sur contact ( at ) gard-gamelles.com

Archives de Gard-Gamelles saison 1

25 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *